Montréal, le 21 mars 2022 — Toute la semaine, partout au Québec, grâce à l’engagement exceptionnel d’éducatrices et éducateurs, plus de 50 000 tout-petits et 125 000 élèves du préscolaire et du primaire lèveront leur verre à la saine hydratation pour célébrer l’importance de l’eau. Des centaines d’enfants hospitalisés au CHU Sainte-Justine participeront également aux festivités.

Un Défi Rigol’eau pour les tout-petits

Plus de 1200 garderies et CPE prennent part au mouvement pour apprendre aux tout-petits à aimer l’eau, tout en s’amusant. « Il s’agit d’un geste hautement significatif pour le bien-être de la prochaine génération. Plus tôt le réflexe de boire de l’eau du robinet s’acquiert, mieux c’est pour leur santé et celle de la planète ! », mentionne Charlène Blanchette, Dt.P., chargée de projet de la campagne J’ai soif de santé ! à la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids)

Défi Tchin-tchin : des écoles mobilisées pour faire de l’eau la boisson préférée des jeunes !

Simultanément, plus de 550 écoles à travers le Québec participeront au Défi Tchin-tchin !

« Les jeunes sont de friands consommateurs de boissons sucrées et de jus. Le Défi Tchin-tchin permet aux élèves et à leur équipe-école de valoriser l’eau comme boisson la plus saine pour s’hydrater au quotidien, durant et bien au-delà de cette semaine de sensibilisation », explique Mme Blanchette.

Cette initiative de l’Association québécoise de la garde scolaire (AQGS) et de la Coalition Poids vise à augmenter les connaissances en matière d’hydratation. « Toute la semaine, en plus d’intégrer une gourde d’eau dans leur boîte à lunch, les élèves réaliseront des activités ludiques et éducatives avec leurs éducatrices et éducateurs. Au menu, Tchin-tchin, réalisation et dégustation d’eaux aromatisées, jeux actifs et décoration de fontaines d’eau sont proposés. Grâce à leur implication, les éducateurs et les éducatrices sont de véritables modèles de saine hydratation pour leurs élèves », ajoute Diane Miron, directrice de l’AQGS.

Le Défi Tchin-tchin s’invite au CHU Sainte-Justine

Cette année, grâce à une collaboration avec le CHU Sainte-Justine, par le biais de son Centre de promotion de la santé et de son service alimentaire DéliPapilles, le Défi Tchin-tchin a été adapté pour permettre de rejoindre les enfants hospitalisés.

Pendant la semaine du défi, les enfants recevront sur leur plateau de repas un aromate, tels que des concombres ou des framboises, qu’ils pourront rajouter à leur eau pour la rendre plus délicieuse et attrayante. Des gourdes d’eau ainsi que des cahiers d’activités sur la saine hydratation seront également offerts aux enfants hospitalisés.

 « Une toute première au Canada et fort probablement dans le monde, ce projet-pilote au CHU Sainte-Justine permet aux enfants malades de prendre part à une belle initiative promotrice de saines habitudes d’hydratation », s’enchante Mme Blanchette.

Bien s’hydrater même à la maison !

À la maison, il est aussi possible de participer. Découvrez comment donner plus de place à l’eau au quotidien et pour toute la famille en consultant la section maison du site soifdesante.ca.

« Boire surtout de l’eau pour s’hydrater doit devenir la norme ! Pétillante ou non, agrémentée de fruits, de légumes ou de fines herbes, la seule limite pour lui donner du punch est votre imagination ! », conclut Charlène Blanchette.

 

À propos de la campagne, J’ai soif de santé !

Le Défi Rigol’eau, le Défi Tchin-tchin et le Défi Tchin-tchin dans mon milieu de soins, s’inscrivent dans le cadre de la campagne J’ai soif de santé ! de la Coalition Poids, qui vise à promouvoir une saine hydratation en encourageant, normalisant et valorisant la consommation d’eau chez les enfants. Les décideurs et les adultes côtoyant les enfants partout où ils jouent, apprennent et vivent sont invités à les inspirer en agissant comme modèles de saine hydratation et en rendant l’eau disponible et attrayante. Plusieurs outils sont disponibles pour faciliter la mise en place de milieux de vie favorables à la consommation d’eau.

À propos de l’Association québécoise de la garde scolaire
L’Association québécoise de la garde scolaire travaille à faire reconnaître le service de garde en milieu scolaire comme un des acteurs clés de la réussite éducative de l’élève. L’Association soutient le développement des services de garde en milieu scolaire du Québec en faisant la promotion de leur rôle complémentaire à la mission de l’école, en représentant leurs intérêts collectifs et en favorisant le développement des compétences de leur personnel. Pour plus de détails : gardescolaire.org.

À propos du CHU Sainte-Justine
Le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine est le plus grand centre hospitalier mère-enfant au Canada. Il est membre du grand réseau d’excellence en santé de l’Université de Montréal (RUIS). Il compte 5 457 employés dont 1 532 infirmiers et infirmières auxiliaires et 1 000 professionnels en soins, 520 médecins, dentistes et pharmaciens, 822 résidents et plus de 204 chercheurs, 411 bénévoles, 4 416 stagiaires et étudiants de toutes disciplines. Le CHUSJ comprend 484 lits dont 67 au Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME), seul centre dédié exclusivement à la réadaptation pédiatrique au Québec. L’OMS a reconnu le CHU Sainte-Justine « Hôpital promoteur de santé ». chusj.org

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et chapeautée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids réunit plus de 700 partenaires qui visent l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails, cqpp.qc.ca.

– 30 –

Pour toutes demandes d’entrevue, contactez :

Charlène Blanchette, Dt.P.
Conseillère aux politiques publiques et chargée de projet J’ai soif de santé!
Cellulaire : 438 392-9022
cblanchette@cqpp.qc.ca