IMPACTS DE LA PROFUSION DES RESTAURANTS RAPIDES

La grande accessibilité des commerces de restauration rapide, en plus des pratiques de marketing intensives qui leur sont caractéristiques, contribuent largement à la consommation d’aliments à faible valeur nutritive au sein de la population et particulièrement au sein de la jeunesse.

Leur présence près des écoles rend nos environnements peu favorables à la prévention des maladies chroniques et augmente le risque d’en développer. En plus, les contenants à usage unique liés à ce type de restauration polluent nos espaces publics.

L’encadrement de l’implantation des établissements de restauration rapide à proximité des écoles ou des quartiers résidentiels est à la portée des municipalités qui désirent promouvoir la santé et le bien-être de leurs jeunes citoyens et des familles.

PASSEZ À L’ACTION!

Depuis 2016, le règlement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce (CDN-NDG) prévoit un nouvel usage destiné à la restauration rapide et le limite à certaines zones propices à ces types de commerces en l’éloignant d’artères commerciales au coeur des quartiers résidentiels ou des écoles.

En 2022, la Cour suprême, le plus haut tribunal du Canada, a confirmé irréfutablement la validité du règlement de zonage de CDN-NDG en refusant l’ultime appel des restaurants rapides. Toutes les municipalités peuvent désormais adopter un règlement similaire qui a fait ses preuves au niveau juridique.

Pour en savoir plus

56% des Québécois.es sont d’avis que les municipalités devraient instaurer un règlement de zonage pour interdire l’implantation de restaurants rapides autour des écoles.