Version PDF du communiqué

Montréal, le 30 avril 2010 – Commentant le dévoilement de la « Politique alimentaire nationale » du Parti libéral du Canada, la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) constate avec satisfaction que les libéraux fédéraux reconnaissent le rôle crucial de l’alimentation dans la prévention des maladies chroniques et de l’obésité, qui coûtent plus de 80 milliards $ par année au Canada.

« Nous avons hâte d’en savoir plus sur l’éventuelle réglementation de l’étiquetage proposée, car la prolifération de logos laissant croire – souvent à tort – qu’un sac de croustilles est un choix santé est préoccupante. Aussi, la réglementation ferme sur les gras trans prévue dans cette politique serait bienvenue pour plusieurs groupes », commente Suzie Pellerin, directrice de la Coalition Poids.

Des mesures à envisager
Toutefois, les libéraux fédéraux n’élaborent aucune proposition pour réduire le pouvoir d’attraction des produits transformés. Le marketing alimentaire destiné aux enfants est la priorité de l’Organisation mondiale de la Santé dans sa stratégie de lutte aux maladies chroniques. La Coalition s’interroge également à savoir quelle est la position du PLC sur plusieurs débats importants à l’heure actuelle, dont la publicité destinée aux enfants et l’introduction d’une taxe sur les boissons sucrées.

La problématique de l’obésité au Canada
La consommation de mets transformés trop gras, trop sucrés et trop salés est un facteur de risque important contribuant à l’obésité et de nombreuses maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, certains cancers, le diabète de type 2, etc. Ainsi, la Coalition Poids supporte tous les partis politiques qui proposent des actions concrètes et efficaces pour prévenir ce fléau qui a des conséquences graves sur notre santé, sur notre qualité de vie, sur les coûts de notre système de santé et sur notre économie en général.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit dans le cadre de trois secteurs stratégiques (agroalimentaire, socioculturel et environnement bâti) pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids.

– 30 –

Source :
Amélie Desrosiers
Agente de communication
Coalition québécoise sur la problématique du poids
Téléphone : 514 598-8058 poste 233
Cellulaire : 514 475-7431
adesrosiers@cqpp.qc.ca