MONTRÉAL, le 3 juillet 2007 – En signifiant des constats d’infraction totalisant 15 chefs d’accusation contre l’entreprise P2P Promotion Publicité inc. dans l’affaire du gâteau IGOR de Vachon, l’Office de la protection du consommateur (OPC) lance un signal clair à l’ensemble de l’industrie de la publicité pour qu’elle respecte l’esprit et la lettre de la loi qui interdit toute publicité destinée aux enfants, selon la porte-parole de la Coalition québécoise sur la problématique du poids, Martine Painchaud. Le 19 février dernier, la Coalition Poids avait dénoncé publiquement la campagne publicitaire de Saputo dans les garderies du Québec- une campagne qui mettait en vedette un gorille en dessins animés – considérant qu’elle contrevenait directement à la Loi sur la protection du consommateur qui interdit la publicité destinée aux enfants.

« Par ce geste, l’Office de la protection du consommateur rappelle aussi que l’interdiction de la publicité faite aux enfants est un consensus social qui interpelle tous les intervenants dans la chaîne de consommation. Pour la Coalition Poids, la décision de l’OPC revêt une grande importance puisque la publicité représente un des facteurs majeurs de l’épidémie d’obésité, en particulier chez les enfants », déclare Martine Painchaud, soulignant qu’une foule d’études scientifiques démontre clairement le lien qui existe entre le marketing, les habitudes alimentaires et les problèmes liés au poids. Un rapport récent de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme même que l’intensité du marketing d’aliments à haute teneur énergétique et à faible valeur nutritionnelle constitue un facteur probable de l’épidémie d’obésité.

La porte-parole de la Coalition Poids considère par ailleurs que la Loi sur la protection du consommateur constitue un levier important qui permet de mettre en place des environnements facilitant les choix santé. « Nos enfants et nos jeunes doivent pouvoir acquérir de saines habitudes de vie sans être influencés par la publicité. C’est pourquoi il est si important que l’OPC demeure vigilant en matière de publicité faite aux enfants », affirme Martine Painchaud.

Créée au cours du printemps 2006, la Coalition Poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit dans le cadre de trois secteurs stratégiques (agroalimentaire, socioculturel et environnement bâti) pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. On peut obtenir plus de détails sur la Coalition Poids en téléphonant au 514 844-0375 ou en visitant le site Internet www.cqpp.qc.ca.

− 30 −

Source :
Coalition québécoise sur la problématique du poids
514 884-0375

Renseignements :
Martine Painchaud
514 884-9448