Version PDF

Québec, le 19 novembre 2014 – Devant l’ampleur des problèmes associés à la surconsommation de boissons sucrées au Québec et l’absence d’interventions gouvernementales pour y remédier, la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) lance une campagne de sensibilisation « Sucre liquide : pas tous les jours! ».

Accompagnée du Dr Harold Goldstein, un expert de la problématique et directeur du California Center for Public Health Advocacy, la Coalition Poids rappelle que le niveau actuel de consommation de boissons sucrées est alarmant. « La consommation quotidienne de sucre liquide contribue à l’obésité, au diabète, aux problèmes dentaires et à d’autres maladies », explique la directrice de la Coalition Poids, Corinne Voyer.

Le Dr Goldstein a notamment été l’instigateur d’un mouvement californien réclamant l’obligation pour l’industrie d’afficher ces risques sur les étiquettes de boissons sucrées. « Les problèmes de santé auxquels contribue la consommation de sucre liquide sont grandement sous-estimés et les citoyens doivent en être informés. La plupart des gens ne savent pas à quel point ces boissons sont nocives », précise-t-il.

La nouvelle campagne souligne que le sucre liquide n’est pas un produit essentiel, car il existe une variété d’alternatives pour le remplacer. « Les boissons sucrées sont des bonbons liquides et doivent être consommées comme tel, c’est-à-dire sur une base exceptionnelle. Pour le quotidien, il y a plusieurs autres options à la fois saines et savoureuses », précise Mme Voyer.

Jusqu’à l’été 2015, les Québécois pourront se référer à un microsite et à une page Facebook offrant trucs et astuces pour s’hydrater sainement. Trois vidéos illustrant l’importante quantité de sucre et la variété de breuvages sucrés consommés sur une base quotidienne circuleront sur le web. « Loin de se limiter aux boissons gazeuses, on oublie que les thés glacés, les eaux vitaminées, les punchs et les cocktails fruités, les boissons énergisantes, les limonades, les boissons pour sportifs et bien d’autres sont aussi de véritables bonbons. Les vidéos rappellent que ce n’est que du sucre liquide, même s’il est parfois maquillé en produit aux allures santé », poursuit Corinne Voyer.

La Coalition Poids est heureuse d’outiller et d’informer les citoyens sur les boissons sucrées. Or, face à l’ampleur du marketing de l’industrie du sucre liquide, il est certain que cette campagne ne suffira pas à remédier à la problématique. « L’inaction a un prix trop élevé pour notre santé et celle du système de santé. Par cette campagne, nous faisons notre part. Le gouvernement doit aussi agir pour réduire le problème de surconsommation de sucre liquide », conclut Corinne Voyer.

 

 

 

 

Visitez le microsite sucreliquide.com et joignez la page Facebook de la campagne pour demeurer à l’affût des activités actuelles et à venir.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails www.cqpp.qc.ca.

– 30 –

Source :
Corinne Voyer
Directrice, Coalition québécoise sur la problématique du poids
Cellulaire : 514 566-4605
cvoyer@cqpp.qc.ca