Montréal, le 15 septembre 2016 – La Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) et l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) saluent la stratégie Vision zéro de la Ville de Montréal en matière de sécurité routière, dévoilée hier. Reconnaissant la part de plus en plus grande de déplacements actifs sur le territoire montréalais, la vision vise notamment à assurer la sécurité des usagers de la route les plus vulnérables et à réduire le nombre de victimes.

Il s’agit d’une première étape pour favoriser les déplacements actifs. Toutefois, il est primordial que la stratégie soit accompagnée d’un plan d’action à long terme et d’un budget défini. « À Montréal, comme ailleurs, le nombre de piétons blessés est plus élevé aux emplacements les plus achalandés et aux endroits où les aménagements sécuritaires sont insuffisants. Les grandes artères et les intersections représentent un risque supplémentaire pour tous les usagers et doivent être une cible prioritaire », indique Geneviève Guérin, porte-parole pour l’ASPQ.

« La sécurité est un élément essentiel dans l’adoption d’un mode de déplacement actif. Sachant que la plupart des gens ont du mal à atteindre un temps minimal d’activité physique par jour et que l’obésité coûte près de 3 milliards de dollars au Québec, favoriser la marche et le vélo est mesure prometteuse pour être actif au quotidien », ajoute Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids.

Les municipalités ont un rôle à jouer dans l’aménagement des quartiers pour assurer la sécurité des déplacements des piétons et des cyclistes. Elles ont le pouvoir d’aménager les rues, les trottoirs et les pistes cyclables pour que nos jeunes, et moins jeunes, se rendent à destination en toute sécurité. « Nous voyons d’un bon œil la sécurisation des intersections, la réduction des limites de vitesse dans les rues résidentielles et l’instauration du principe de prudence annoncées par l’administration. Cependant, nous aurions souhaité que ces actions s’inscrivent dans un plan précis avec des objectifs clairs, afin d’observer des impacts réels sur la diminution du nombre de victimes. En optant pour des aménagements physiques sécuritaires et efficaces, on prévient les risques d’accident et, ce faisant, on crée la santé durable pour tous », soulignent Mme Guérin et Mme Voyer.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails, www.cqpp.qc.ca.

À propos de l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)
L’ASPQ regroupe citoyens et partenaires pour faire de la santé durable, par la prévention, une priorité. L’ASPQ soutient le développement social et économique par la promotion d’une conception durable de la santé et du bien-être. La « santé durable » s’appuie sur une vision à long terme qui, tout en fournissant des soins à tous, s’assure aussi de les garder en santé par la prévention. www.aspq.org.

–30–

Version PDF
Pour toute demande médiatique, contactez :

Corinne Voyer
Directrice, Coalition québécoise sur la problématique du poids
Cellulaire : 514 566-4605

Geneviève Guérin
Porte-parole, Association pour la santé publique du Québec
Cellulaire : 514 291-4303