Version PDF du communiqué
Montréal, 18 mars 2014 – Alors que la campagne électorale bat son plein, plus de 80 médecins joignent leur voix à celle de la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) pour demander aux futurs élus de s’engager à faire de la prévention et de la réduction de l’obésité une priorité nationale .

« L’obésité est un facteur de risque commun à plusieurs maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète, certains cancers, l’arthrose et des troubles respiratoires, dont l’apnée du sommeil. En faire davantage pour réduire et prévenir l’obésité permettrait d’éviter plusieurs de ces maladies », explique Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids.

« Chez les enfants et les adolescents en surpoids, on observe désormais des troubles métaboliques qui étaient autrefois réservés aux adultes tels que le syndrome métabolique et le diabète de type 2. Les jeunes souffrant d’obésité sont également plus à risque de présenter de l’hypertension artérielle, de la dyslipidémie et de l’athérosclérose. C’est très inquiétant pour leur futur », ajoute le Dr Laurent Legault, pédiatre endocrinologue.

Devant l’ampleur de l’épidémie d’obésité et de surpoids et considérant ses conséquences sur la santé et l’économie du Québec, il est nécessaire d’investir de façon importante en prévention. Chaque dollar investi en prévention permet d’économiser plus de cinq dollars en frais de santé.

« Actuellement, le gouvernement dépense des centaines de millions en prescription de médicaments comme les statines, mais investit très peu pour des nutritionnistes et des kinésiologues pour soutenir des programmes de prévention efficaces et pour mettre en place des environnements plus favorables aux saines habitudes de vie », renchérit le Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention à l’Institut de Cardiologie de Montréal.

Avec les urgences qui débordent déjà et la saturation du réseau de la santé, il est insensé de ne pas en faire davantage pour freiner les maladies chroniques accentuées par l’épidémie d’obésité. Cela d’autant plus que les jeunes en excès de poids ont davantage de risque que les autres de devenir des adultes en surpoids.

« Réduire l’achalandage et le temps d’attente dans les urgences est un énorme défi, mais si l’on parvient à prévenir les maladies chroniques, qui affectent une large part des patients consultant à l’urgence et à l’hôpital, nous aurons certainement fait un pas important dans la bonne direction », affirme le Dr Alain Vadeboncoeur, urgentologue et chef du service de médecine d’urgence de l’Institut de cardiologie de Montréal.

« Nous demandons aux candidats de s’engager à faire de la prévention et de la réduction de l’obésité une priorité du gouvernement du Québec. L’adoption d’un plan d’action concerté entre les ministères pour prévenir l’obésité, faciliter un mode de vie plus sain et venir en aide aux citoyens qui sont déjà aux prises avec un problème lié au poids est essentiel et urgent », conclut Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids.

Prise de position collective sur l’importance de prévenir l’obésité et les maladies chroniques au Québec

Plus de 80 médecins ont joint leur voix à celle de la Coalition Poids pour demander aux futurs élus de s’engager à faire de la prévention et de la réduction de l’obésité une priorité nationale!

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit dans le cadre de trois secteurs stratégiques (agroalimentaire, socioculturel et environnement bâti) pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails www.cqpp.qc.ca.

– 30 –

Source :
Corinne Voyer
Directrice, Coalition québécoise sur la problématique du poids
Téléphone : 514 598-8058 poste 242
Cellulaire : 514-566-4605
cvoyer@cqpp.qc.ca