Version PDF du communiqué

Montréal, le 13 mai 2010 – Un récent sondage mené pour le compte de la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) révèle que 77 % des Québécois et 70 % des Canadiens sont favorables à l’instauration d’une taxe spéciale sur les boissons sucrées pour prévenir l’obésité et promouvoir de saines habitudes de vie. « La consommation de boissons sucrées est un facteur établi de l’épidémie d’obésité. Alors que l’obésité coûte plus de 700 millions de dollars aux Québécois chaque année, il est grand temps que des gestes concrets soient posés », a déclaré Suzie Pellerin, directrice de la Coalition Poids.

Selon ce sondage, les Québécois appuient de façon massive une telle mesure fiscale. 96 % des Québécois reconnaissent que la consommation de boissons sucrées peut mener à un surplus de poids et 62 % souhaitent que le gouvernement agisse afin de réduire la consommation de boissons sucrées. « Cela démontre un appui important à la proposition de la Coalition Poids d’instaurer une taxe spéciale sur les boissons gazeuses et énergisantes pour financer des actions de prévention des problèmes de poids », soutient Suzie Pellerin. D’ailleurs, en septembre 2009, le Parti libéral du Québec adoptait à l’unanimité une résolution prévoyant l’instauration d’une taxe notamment sur les boissons gazeuses et énergisantes.

Le gouvernement pourrait recueillir plus de 40 millions $ avec une taxe spéciale de 5¢ le litre sur les boissons gazeuses et énergisantes.

Ce sondage réalisé par IPSOS Descarie a été mené entre le 22 et le 30 avril 2010 auprès de 2 000 répondants représentatifs de la population canadienne. La marge d’erreur est de 2,2 %.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit dans le cadre de trois secteurs stratégiques (agroalimentaire, socioculturel et environnement bâti) pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails www.cqpp.qc.ca.

– 30 –

Source :
Amélie Desrosiers
Agente de communication
Coalition québécoise sur la problématique du poids
Téléphone : 514 598-8058 poste 233
Cellulaire : 514 475-7431
adesrosiers@cqpp.qc.ca