Capture d’écran du site Internet Lucky Charms : Image 1Image 2

 

Montréal, le 25 février 2009 – La Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) se réjouit du plaidoyer de culpabilité enregistré par General Mills pour avoir fait de la publicité commerciale illégale destinée aux enfants sur le site Internet de son produit Lucky Charms. « Cette victoire est d’autant plus importante parce qu’elle est la première à reconnaître que la portée de l’interdiction de publicité aux enfants vise le Web. Un précédent qui trace le chemin pour ce type de publicité destinée aux enfants! » déclare Suzie Pellerin, directrice et porte-parole de la Coalition Poids.

La Coalition espère que ce deuxième plaidoyer de culpabilité enregistré en moins d’un mois en lien avec l’article 248 de Loi sur la protection du consommateur aura un effet dissuasif important sur l’industrie. Rappelons que Saputo a également plaidé coupable à vingt-deux des trente chefs d’accusation de publicité commerciale illégale destinée aux enfants qui pesaient contre elle pour avoir fait la promotion de son gâteau Igor dans les garderies du Québec au début de 2007.

« L’application de la loi commence d’abord et avant tout par la responsabilisation de l’industrie publicitaire et alimentaire », ajoute Suzie Pellerin. Le dossier de la publicité commerciale destinée aux enfants étant au cœur de ses activités, la Coalition Poids s’est donnée pour mission d’exercer une surveillance constante de l’industrie. Elle a ainsi publiquement dénoncé les pratiques de publicité destinée aux enfants de Saputo et de General Mills, qui ont tous deux plaidé coupable, ainsi que de Burger King, de McDonald’s et du publicitaire P2P dont les dates de procès seront fixées sous peu.

Rappel des faits
La Corporation General Mills du Canada a créé un véritable système publicitaire pour promouvoir, auprès des enfants, ses céréales sucrées Lucky Charms. Le site Internet visé par la plainte était annoncé sur l’emballage du produit (lequel est une forme de publicité en soi, mais qui bénéficie d’une exemption en vertu du Règlement d’application de la Loi de la protection du consommateur (LPC)). Les nombreux attraits du site Internet font particulièrement appel aux appétits de l’enfant de façon à susciter son intérêt. Une foule de jeux ainsi que des dessins animés mettant en vedette Lucky-le-farfadet étaient disponibles sur le site. Par leur nature fantastique et magique, ces « webisodes » étaient clairement conçus et destinés à un public de moins de 13 ans, ce qui est défendu par l’article 248 de la LPC. Enfin, des messages publicitaires apparaissaient automatiquement à l’écran : « Les céréales Lucky Charms Chocolat sont maintenant offertes au Canada ».

Appel à la vigilance
Nous sommes exposés à une industrie de la malbouffe qui est très agressive dans la mise en marché de ses produits et qui orchestre des campagnes publicitaires qui visent spécifiquement nos enfants. Rappelons qu’un enfant est exposé annuellement à plus de 40 000 publicités et qu’un enfant québécois sur cinq présente un excès de poids. D’ailleurs, l’OMS a reconnu la publicité d’aliments riches en sucres, en gras et en sel comme étant un facteur de risque accru de l’obésité et elle invite ses états membres à combattre ces publicités.

La Coalition Poids accorde donc une très grande importance à la dénonciation des pratiques illégales en matière de publicité de malbouffe faite aux enfants. D’ailleurs, la population est invitée à aviser la Coalition Poids de toute publicité commerciale de malbouffe qui semble destinée aux enfants en écrivant à info@cqpp.qc.ca.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit dans le cadre de trois secteurs stratégiques (agroalimentaire, socioculturel et environnement bâti) pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids.

− 30 −

Source : 
Amélie Desrosiers
Agente de communication
Coalition québécoise sur la problématique du poids
Téléphone : 514 598-8058 poste 233
Cellulaire : 514 475-7431
adesrosiers@cqpp.qc.ca