Version PDF

Réaction à l’article d’Ariane Lacoursière, La Presse Obésité: un médecin somme Québec d’agir

Montréal, 27 août 2014 – Cette semaine, des spécialistes du monde entier se réunissent en congrès pour discuter du traitement des personnes obèses. La Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) accueille favorablement la déclaration d’un membre du personnel du cabinet de Lucie Charlebois indiquant sa volonté de travailler sur une politique nationale de prévention visant, entre autres, l’obésité. La ministre pourra compter sur les 300 partenaires de la Coalition Poids issus des domaines municipaux, scolaires, de la santé, de la recherche, de l’environnement, de la nutrition et de l’activité physique pour alimenter sa réflexion et l’orienter dans ses actions.

Devant l’ampleur des conséquences de l’épidémie de surpoids et de maladies chroniques, la prévention et la réduction de l’obésité doivent aussi être des priorités gouvernementales. « Il faut agir avant même que l’obésité n’apparaisse et permettre à la population d’adopter facilement un mode de vie physiquement actif et une saine alimentation », explique Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids. Rappelons que la prévention et la réduction des problèmes liés au poids sont nécessaires, stratégiques et payantes pour le gouvernement : chaque dollar investi en prévention rapporte plus de 5 $.

Il existe plusieurs mesures devant être prises en compte dans la politique nationale de prévention. Les actions suivantes seraient les plus réalistes et prometteuses pour prévenir l’obésité, notamment chez les jeunes :

  • Réduire la consommation des boissons sucrées;
  • Rendre les jeunes plus actifs à l’école;
  • Développer les compétences alimentaires et culinaires des jeunes;
  • Favoriser le transport actif.

Le Québec n’a plus les moyens de laisser croître le fardeau économique de l’obésité et des maladies y étant associées. « Freiner la croissance des dépenses publiques ne se fera pas sans investir de façon importante en promotion de la santé et en prévention de l’obésité et des maladies chroniques. C’est une priorité incontournable pour assurer une gestion saine et durable de l’État », souligne madame Voyer.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails www.cqpp.qc.ca.

– 30 –

Source :
Corinne Voyer
Directrice, Coalition québécoise sur la problématique du poids
Téléphone : 514 598-8058 poste 242
Cellulaire : 514 566-4605
cvoyer@cqpp.qc.ca