Montréal, le 1er juin 2018 – La Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) tient à marquer le début du Mois de l’eau en invitant tous les décideurs à profiter de cette occasion pour rendre l’eau potable gratuite plus accessible, visible et attrayante dans l’ensemble des milieux de vie. Déclaré en 2017, à l’unanimité, par les membres de l’Assemblée nationale, le Mois de l’eau vise à sensibiliser et éduquer la population du Québec sur les enjeux de santé et d’environnement liés à cette ressource essentielle.

Partageant le même objectif, la Coalition Poids a lancé la campagne J’ai soif de santé !, qui propose des outils gratuits destinés à encourager, normaliser et valoriser la consommation d’eau afin de promouvoir la saine hydratation. L’idée derrière cette campagne est de répondre au problème grandissant de surconsommation de boissons sucrées, qui est associée à de nombreuses maladies. Selon un récent sondage mené pour le compte de la Coalition Poids, un Québécois sur deux estime qu’il est plus facile de trouver des boissons sucrées que des fontaines d’eau, lorsqu’il doit se désaltérer. « Nous y voyons là un problème auquel il faut remédier. Il faut bâtir des milieux où l’eau est la boisson la plus visible et accessible pour les citoyens », plaide Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids.

Spécialement inauguré pour souligner le Mois de l’eau, le volet municipal de la campagne a pour but de mettre en valeur les points d’accès à l’eau existants ainsi qu’à en créer de nouveaux. La Coalition Poids et ses partenaires encouragent également les municipalités à retirer les boissons sucrées de l’offre alimentaire dans leurs établissements, comme annoncé par la Ville de Montréal en décembre dernier. Pour ce faire, des modèles de résolution clé en main, avec des solutions concrètes, sont disponibles sur le site de la campagne J’ai soif de santé !

Il faut également souligner que le manque d’accès à l’eau potable gratuite et la grande disponibilité de boissons dans des bouteilles jetables alimentent le volume de déchets que les municipalités doivent gérer. « L’installation de nouvelles fontaines d’eau est écologiquement plus responsable et tous les citoyens en bénéficient lors de la pratique de loisirs et d’activités sportives », ajoute Mme Voyer. Le mois de juin est donc l’occasion de mettre en valeur cette précieuse ressource qu’est l’eau de l’aqueduc. « Nous espérons que les élus, les milieux de garde et les écoles profiteront de cette période pour prendre des engagements forts destinés à favoriser l’eau potable gratuite », conclut Mme Voyer.

Pour obtenir plus d’information et accéder gratuitement aux outils, visitez soifdesante.ca.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids réunit plus de 460 partenaires qui visent l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails, cqpp.qc.ca.

–30–

VERSION PDF

Pour toute demande d’entrevue, contactez :
Corinne Voyer
Directrice
Coalition québécoise sur la problématique du poids
Cellulaire : 514 566-4605
cvoyer@cqpp.qc.ca