Version PDF du communiqué

Montréal, le 24 septembre 2010 – L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) confirme, dans un rapport publié hier, l’efficacité des mesures de prévention de l’obésité déjà prônées au Canada par les membres du Programme d’action coopérative contre l’obésité chez les enfants, formé de différents organismes préoccupés par l’épidémie d’obésité. Intitulé L’obésité et l’économie de la prévention, le rapport recommande notamment d’intervenir pour encadrer le marketing alimentaire et adopter des mesures fiscales incitatives.

« La solution la plus porteuse, selon le rapport, serait d’offrir un accompagnement intensif par un professionnel de la santé. Connaissant la situation du système de santé, cette solution est illusoire dans le contexte actuel des finances publiques. Or, les mesures fiscales et la réglementation de la publicité alimentaire apparaissent comme étant gagnantes en termes de bénéfices sur la santé pour l’ensemble de la population », indique Suzie Pellerin, directrice de la Coalition Poids.

Le Dr Tom Warshawski, président du Childhood Obesity Foundation, se réjouit également que les conclusions du rapport se situent en droite ligne avec les politiques prioritaires visées par la coalition d’organismes. « Une réglementation efficace du marketing alimentaire destiné aux enfants ainsi qu’une taxe sur les boissons sucrées devraient faire partie des priorités des gouvernements au Canada, d’autant plus qu’une taxe sur les boissons sucrées permettrait de générer des revenus qui seraient alors réinvestis dans des actions de prévention », constate-t-il.

Le directeur général de l’Alliance pour la prévention des maladies chroniques au Canada, Craig Larsen, abonde dans le même sens. « En répondant à l’appel de l’OCDE par l’adoption d’une mesure globale et multisectorielle de lutte à l’obésité, il serait possible d’éviter 40 000 décès par année au Canada et de diminuer considérablement les dépenses de santé en termes de maladies chroniques », fait-il remarquer.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit dans le cadre de trois secteurs stratégiques (agroalimentaire, socioculturel et environnement bâti) pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids.

– 30 –

Source :
Amélie Desrosiers
Agente de communication
Coalition québécoise sur la problématique du poids
Téléphone : 514 598-8058 poste 233
Cellulaire : 514 475-7431
adesrosiers@cqpp.qc.ca