Bulletin de santé publique – Dossier spécial sur les boissons sucrées

Réalisé par l'Association pour la santé publique du Québec, cette publication présente un large éventail d'enjeux reliés aux boissons sucrées :

  • les impacts et les conséquences de la Bulletin de santé publique - Dossier spécial sur les boissons sucréesconsommation des boissons sucrées :
    • carie et érosion dentaire
    • diabète
    • obésité
    • etc.
  • l'historique du marketing des boissons sucrées
  • les mythes et réalités sur la consommation de ces produits
  • les boissons gazeuses diètes
  • les boissons énergisantes et les comportements risqués qu'elles peuvent entraîner
  • des projets inspirants pour sensibiliser et mobiliser les jeunes à ce sujet
  • la taxe sur les boissons gazeuses et énergisantes
  • les débats internationaux sur la question 
  • et plus encore… 

Bonne lecture!

Et merci à tous les collaborateurs :

  • Docteur Paul Boisvert, Chaire de recherche sur l’obésité, Université Laval
  • Johanne Côté, Ordre des hygiénistes dentaires du Québec
  • Stéphanie Côté et Marie-Josée LeBlanc, Extenso
  • Émilie Dansereau-Trahan, ASPQ
  • Emmanuelle Dumoulin, Fondation des maladies du cœur du Québec
  • Docteur Jean-Pierre Després, Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, Université Laval
  • Dr Christian Fortin, Association des dentistes de santé publique du Québec
  • Jacinthe Hovington, Fédération québécoise du sport étudiant
  • Suzie Pellerin et Marion Saucet, Coalition Poids
  • Gale West, Sciences de la consommation, Université Laval

Erratum :
Nous désirons corriger une information qui se trouve à la page 31 de la version imprimée du Bulletin de santé publique – Dossier spécial sur les boissons sucrées. Les données en gras dans la phrase suivante devraient être lues comme suit :

« À preuve, la consommation de boissons sucrées chez les jeunes canadiens augmente avec l’âge et est plus importante chez les 14-18 ans où les filles boivent plus d’un tiers de litre par jour et les garçons plus d’un demi-litre par jour. »

Nous nous excusons de cette erreur. La version électronique du Bulletin a été corrigée en date du 7 octobre 2010.