Montréal 15 avril 2009 – Le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM), en collaboration avec la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids), est fier d’annoncer que les quartiers Mercier-Est et Parc-Extension seront les premiers à Montréal et au Québec à bénéficier de l’initiative Quartiers verts, actifs et en santé.

Dans le cadre de ce projet, les citoyens de Mercier-Est et de Parc-Extension participeront à l’élaboration d’un plan d’aménagement favorisant la marche, le vélo et les autres modes de transports actifs dans le but d’accroître la qualité de vie et la santé de la population. « La réalisation de ces 2 premiers projets pilotes constitue une bonne nouvelle pour Montréal. En effet, ceux-ci permettront de contribuer à la réalisation du Plan de transport de Montréal », explique Luc Rabouin, directeur général du CEUM.

Rappelons que l’adoption massive de la voiture comme mode de transport et l’aménagement des villes pour accommoder ce type de déplacements ont entraîné des problèmes environnementaux et de santé majeurs, principalement en milieu urbain. « Si on veut que les personnes qui en ont la possibilité se déplacent à pied ou à vélo, il faut leur offrir des aménagements agréables et sécuritaires et c’est ce que nous ferons avec les projets pilotes de Quartiers verts, actifs et en santé », ajoute monsieur Rabouin.

« Les modes de vie sédentaires, notamment chez les jeunes, constituent un des principaux facteurs de l’épidémie d’obésité qui touche les Québécois et menace leur santé», affirme Suzie Pellerin, directrice de la Coalition Poids en soulignant «qu’au Québec, 57% des adultes et 23% des enfants souffrent d’un excès de poids, dont 22% et 7% respectivement sont obèses ». Le besoin est d’autant plus criant dans les quartiers défavorisés où les taux d’inactivité et d’obésité sont très élevés. Ces quartiers sont aussi ceux où les aménagements sont les moins favorables aux transports actifs sécuritaires. Notre projet contribuera à renverser cette tendance», renchérit-t-elle.

À propos des quartiers Mercier-Est et Parc-Extension
« Les quartiers Mercier-Est et Parc-Extension ont été sélectionnés par un comité d’experts suite à un appel public de propositions », explique M. Nik Luka, professeur et coordonnateur des programmes de 2e cycle en design urbain à l’Université McGill, membre du comité de sélection. Ces quartiers pourront compter sur l’expertise de l’équipe du Centre d’écologie urbaine de Montréal dans l’ensemble du processus de planification participative de leur secteur, ainsi que sur les conseils d’un comité scientifique composé d’une quinzaine de spécialistes des questions de santé et d’aménagement urbain durable.

Le projet pilote du quartier Mercier-Est (arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve) est porté par la table de concertation Solidarité Mercier-Est qui compte une soixantaine de membres, incluant des citoyens, des organismes communautaires, des paroisses, des institutions et des élus.

Le projet du quartier Parc-Extension (arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension) est coordonné par Vrac Environnement, un organisme qui vise à favoriser les pratiques de développement durable dans ce quartier.

À propos de Quartiers verts, actifs et en santé
L’initiative vise l’implantation de cinq projets pilotes de Quartiers verts, actifs et en santé d’ici la fin de 2010, en plus de la publication d’un recueil de pratiques inspirantes ainsi que la création d’outils pédagogiques afin d’inciter les différents acteurs concernés à changer les façons d’aménager nos villes pour favoriser les transports actifs agréables et sécuritaires.

Ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier de la Société de gestion du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie.

À propos du Centre d’écologie urbaine de Montréal
Le Centre d’écologie urbaine de Montréal est un organisme à but non lucratif créé en 1996 qui a pour mission de développer et de partager une expertise quant aux approches les plus viables et démocratiques de développement urbain durable. Il mène des activités d’éducation, de sensibilisation, de recherche et réalise des projets de démonstration sur les thèmes de l’écologie, la démocratie et la citoyenneté urbaines. Pour plus de détails www.ecologieurbaine.net.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit dans le cadre de trois secteurs stratégiques (agroalimentaire, socioculturel et cnvironnement bâti) pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids.

– 30 –

Source :
Pascoal Gomes
Conseiller en communication
Centre d’écologie urbaine de Montréal
514 282-8378 / 514 998-8374
pascoal@ecologieurbaine.net