Version PDF du communiqué

Montréal, le 3 mai 2012 – La Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) accueille favorablement les actions et les investissements en matière de santé et de sécurité prévus de la nouvelle politique gouvernementale sur le vieillissement « Vieillir et vivre ensemble – Chez soi, dans sa communauté, au Québec » présentée aujourd’hui. « Il est admirable de constater que la ministre responsable des Aînés, Mme Marguerite Blais, ait réussi à engager autant de collègues afin d’offrir des milieux de vie plus sécuritaires, favorisant la santé et qui bénéficieront à l’ensemble des Québécois », se réjouit Suzie Pellerin, directrice de la Coalition Poids.

Le transport actif : à la portée de tous
« Bien que la politique présentée aujourd’hui vise les aînés, les mesures qu’elles prévoient auront une portée encore plus large, notamment avec la mise en place d’environnements qui favoriseront les saines habitudes de vie. En effet, avec l’adoption de mesures d’apaisement de la circulation (pistes cyclables, intersections surélevées, avancées de trottoirs, etc.), l’aménagement physique de nos villes pourra inciter les aînés à bouger tout en permettant également à tous les citoyens de se déplacer en toute sécurité », continue Mme Pellerin. La pratique du transport actif, soit la marche ou le vélo, est une façon simple et accessible d’augmenter le niveau d’activité physique, d’améliorer la santé et la qualité de vie, de prévenir les maladies chroniques et de renforcer la cohésion sociale.

Supporter les municipalités
« Nous saluons d’ailleurs l’engagement du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, M. Laurent Lessard, qui confirme une fois de plus sa contribution à la santé de la population », insiste la directrice de la Coalition Poids. La politique de vieillissement met l’accent sur l’importance de la prévention et reconnaît le rôle incontournable du gouvernement et des municipalités pour favoriser les saines habitudes de vie de la population. Déjà, malgré des ressources limitées, des municipalités se sont engagées dans cette voie. Si l’on veut étendre les bonnes pratiques des acteurs municipaux, nous devons leur fournir des ressources techniques, des connaissances et du financement. L’annonce d’aujourd’hui permettra d’intensifier ces actions par l’octroi de budgets supplémentaires pour soutenir les communautés et offrir aux personnes aînées des environnements sains, sécuritaires et accueillants.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l'Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit dans le cadre de trois secteurs stratégiques (agroalimentaire, socioculturel et environnement bâti) pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids.

– 30 –

Source :
Amélie Desrosiers
Responsable des communications, Coalition québécoise sur la problématique du poids
Téléphone : 514 598-8058 poste 233 
Cellulaire : 514 475-7431
adesrosiers@cqpp.qc.ca