Version PDF du communiqué

Présentation PowerPoint du Dr Patrick Morency

Exemples d'aménagements possibles autour des écoles

Photos d'aménagements réalisés à Ste-Julie : Photo 1Photo 2Photo 3

                                                      

Montréal, le 21 octobre 2009 – Invités par la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) et le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM), plusieurs groupes se sont réunis dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité scolaire et de la Journée internationale pour la sécurité du transport des jeunes. Ces organismes veulent sensibiliser les municipalités au rôle qu’elles doivent jouer dans l’aménagement des quartiers pour assurer la sécurité des déplacements des enfants lorsqu’ils se rendent à l’école à pied ou à vélo.

Pour l’occasion, le Dr Patrick Morency, de la Direction de santé publique de Montréal, a dévoilé que 3 771 piétons et cyclistes montréalais âgés entre 5 et 17 ans ont été blessés entre 1999 et 20081. De plus, à Montréal comme ailleurs, le nombre de piétons blessés est plus élevé là où il y a plus de circulation, plus de piétons et où il manque des aménagements sécuritaires pour protéger ces derniers.  Les artères représentent donc un risque supplémentaire pour tous les usagers.

« Les municipalités jouent un rôle fondamental dans le développement de quartiers sécuritaires pour nos enfants. Elles ont le pouvoir d’aménager les rues, les trottoirs, les pistes cyclables pour que nos jeunes se rendent à l’école en tout sécurité, ajoute Owen Rose, président du CEUM. Il est intéressant de mettre en place des lieux sécuritaires autour des écoles, mais il ne faut pas oublier que ces enfants vivent et se déplacent partout dans leur quartier ».

D’un point de vue de santé publique, la sédentarité chez les enfants est très inquiétante étant donné que près d’un enfant sur quatre souffre d’embonpoint ou d’obésité. « Offrir des quartiers sécuritaires aux enfants leur permettra d’être plus actifs au quotidien. Ceci pourrait contribuer à réduire l’épidémie d’obésité », explique Corinne Voyer, analyste-recherchiste à la Coalition Poids.  

Vélo Québec, Québec en forme, le Carrefour action municipale et famille, la Coalition pour la réduction et l’apaisement de la circulation (CRAC), la Société canadienne du cancer, la Fondation des maladies du cœur du Québec et Équiterre ont également confirmé qu’il est nécessaire de donner à nos enfants la possibilité de bouger et de jouer en toute sécurité dans leur quartier.

Un modèle inspirant qui s’est mérité le prix d’excellence en transport de l’AQTR
Madame Suzanne Roy, mairesse de la Ville de Ste-Julie et première vice-présidente du Carrefour action municipale et famille, a d’ailleurs témoigné de son expérience. « Création d’espaces piétonniers sur des aires scolaires, aménagement des trottoirs et développement de pistes cyclables, sont autant d’exemples d’aménagements que peuvent mettre en place les municipalités comme nous l’avons fait à Ste-Julie. Le changement est donc possible et nous avons déjà constaté une augmentation marquée de la marche et du vélo chez les jeunes lors de leurs déplacements vers l’école », confirme Mme Roy.

« Sans la contribution des municipalités pour créer des quartiers sécuritaires, on ne réglera pas le problème des accidents qui constituent un obstacle de taille pour le déplacement actif des enfants. En optant pour des aménagements efficaces, c’est tout le monde qu’on protège : petits, moyens et grands, peu importe la nationalité, la langue et le niveau d’éducation », conclut Corinne Voyer de la Coalition Poids.

D’autres exemples de mesures concrètes permettant de rendre les quartiers plus sécuritaires ont également été présentés par Daniel Bouchard de la CRAC en conférence de presse aujourd’hui.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l'Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids vise l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit dans le cadre de trois secteurs stratégiques (agroalimentaire, socioculturel et environnement bâti) pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids.

À propos du Centre d’écologie urbaine de Montréal
Le Centre d'écologie urbaine de Montréal est un organisme à but non lucratif créé en 1996 qui a pour mission de développer et de partager une expertise quant aux approches les plus viables et démocratiques de développement urbain durable. Il mène des activités d'éducation, de sensibilisation, de recherche et réalise des projets de démonstration sur les thèmes de l'écologie, la démocratie et la  citoyenneté urbaines.

− 30 −

Source :
Amélie Desrosiers
Agente de communication
Coalition québécoise sur la problématique du poids
Téléphone : 514 598-8058 poste 233
Cellulaire : 514 475-7431
adesrosiers@cqpp.qc.ca

 

______________

1Étude réalisée entre le 1er janvier 1999 et le 31 juillet 2008 sur les blessés qui ont nécessité une intervention ambulancière.