Dans ce mémoire, déposé au ministre des Finances du Québec dans le cadre des consultations prébudgétaires, la Coalition Poids recommande au gouvernement d’instaurer une taxe sur les boissons gazeuses et énergisantes dont les revenus financeraient le réseau scolaire pour améliorer l’accès et la qualité des repas servis dans les écoles.