Mettre en place des politiques alimentaires permet d’assurer la qualité de l’offre alimentaire dans les lieux publics. Celles-ci peuvent inclure différents aspects et être adoptées à différents paliers, comme en témoignent les travaux concernant Une politique alimentaire pour le Canada, la Stratégie de Santé Canada en matière de saine alimentation, la récente politique bioalimentaire du Québec 2018-2015 Alimenter notre monde et plusieurs politiques locales.

Au Québec, les écoles et les centres de santé et de services sociaux sont tenus d’adopter de telles politiques, conformément à la politique-cadre Pour un virage santé à l’école (MELS, 2007) et au cadre de référence Miser sur une saine alimentation : une question de qualité (MSSS, 2009).

Plusieurs municipalités ont également mis en place des politiques pour bonifier les choix alimentaires offerts à leurs citoyens dans leurs édifices et évènements, favoriser l’accès aux aliments sains et à l’eau en fontaine et éviter de promouvoir des boissons et des aliments de faible valeur nutritive. D’autres enjeux, tels que faciliter l’agriculture locale ou encore réduire le gaspillage alimentaire, y sont aussi parfois inclus.

Le document Quelques idées pour améliorer l’offre alimentaire dans les édifices publics peut servir d’inspiration pour mettre les aliments sains en valeur.