La surconsommation de boissons sucrées a des conséquences importantes sur la santé et l’environnement. Voilà pourquoi il importe de repenser sa façon de s’hydrater et d’opter le plus souvent pour l’eau, la boisson la plus saine.

Les campagnes d’information et de sensibilisation comme J’ai soif de santé ! ou Sucre liquide : pas tous les jours ! font partie de la solution, mais ne suffisent pas face à l’ampleur du problème de surconsommation de boissons sucrées dans la population québécoise, notamment chez les jeunes.

L’omniprésence des boissons sucrées et le marketing dont elles font l’objet font ombrage à la consommation d’eau. Il est impératif de mettre en place des mesures pour redonner à ces boissons une place d’exception dans l’alimentation des Québécois.

Plusieurs stratégies sont considérées complémentaires et efficaces. Parmi celles-ci, la plus documentée est la taxation des boissons sucrées. Il existe aussi plusieurs autres mesures prometteuses.