Une initiative parrainée par l'Association pour la santé publique du Québec

Suivez-nous
Facebook LinkedIn Twitter RSS
Imprimer

Statistiques

Une épidémie?

L'obésité est un enjeu majeur de santé publique. À preuve, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a qualifié d’épidémie l’augmentation de l’obésité et des problèmes de poids1

Prévalence de l'obésité

L’obésité et l’embonpoint sont toujours en hausse au Québec et dans le reste du Canada2. Selon une étude publié dans la revue de l'Association médicale canadienne, le taux d'obésité au Canada a triplé entre 1985 et 2011.

Dans le rapport 2013 de l’Unicef sur le bien-être des enfants dans les pays riches, le Canada se situe au 3e rang des pays affichant les taux de surpoids infantile les plus élevés, parmi les 29 pays à l’étude3.

Au Québec

En 2015

  • Prévalence de l'embonpoint chez les adultes : augmentation des taux à 33,6 %[4].
  • Prévalence de l'obésité chez les adultes : augmentation du taux à 17,1 %[5]
  • Entre 2010 et 2030, il est estimé que les coûts directs des principales maladies chroniques vont subir une hausse de 72 %, ce qui signifie un bond de 1,8 G$ à
    3,1 G$[6].
  • Entre 2010 et 2030, il est estimé que les coûts indirects (mortalité prématurée, invalidité, etc.) vont croître de 61 %, soit de 5,8 G$ à 9,4 G$[7].

En 2004

  • Adultes : 57 % de la population québécoise souffre d’excès de poids[8].
    • 22 % obésité
    • 35 % embonpoint
  • Enfants : Près d’un enfant sur quatre présente un excès de poids[9].
    • 7 % obésité
    • 15 % embonpoint
       

[4] Conference Board of Canada (2015). Provincial and territorial rankings: Health. Repéré en ligne le 16 février 2015 au http://www.conferenceboard.ca/hcp/provincial/health.aspx, p. 10

[5] Conference Board of Canada (2015). Provincial and territorial rankings: Health. Repéré en ligne le 16 février 2015 au http://www.conferenceboard.ca/hcp/provincial/health.aspx, p. 10

[6] Conference Board of Canada (2015). Provincial and territorial rankings: Health. Repéré en ligne le 16 février 2015 au http://www.conferenceboard.ca/hcp/provincial/health.aspx, p. 62

[7] Conference Board of Canada (2015). Provincial and territorial rankings: Health. Repéré en ligne le 16 février 2015 au http://www.conferenceboard.ca/hcp/provincial/health.aspx, p. 62

[8] Mongeau, L., Audet, N. , Aubin, J. et Baraldi, R. (2005). L’excès de poids dans la population québécoise de 1987 à 2003, Québec, Institut national de santé publique du Québec et Institut de la statistique, 23 pages

[9] Lamontagne, P. et Hamel, D. (mai 2009). Institut national de santé publique. « Le poids corporel chez les enfants et adolescents du Québec : de 1978 à 2005 ». Repéré en ligne au https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/936_PoidsEnfant1978-2005.pdf

Au Canada

En 2014

  • De 1979 à 2014, les taux d'embonpoint et d'obésité ont significativement augmenté chez les jeunes de 2 à 17 ans, passant de 15 % à 26 %[10].

En 2011

  • 25 % des adultes canadiens sont considérés comme étant obèses[11].

En 2009

  • Adultes : 61 % des Canadiens souffrent d’excès de poids[12].
    • 24 % obésité
    • 37 % embonpoint
  • Enfants : 26 % des enfants souffrent d’excès de poids[13].
    • 9 % obésité
    • 17 % embonpoint

Évolution de la prévalence de surpoids au Canada

[10] Bounajm, F., Dinh, T. et Thériault, L. (2014). « Améliorer les habitudes de vie: des retombées importantes pour la santé et l’économie du Québec ». Repéré le 16 février 2015 en ligne au http://www.conferenceboard.ca/temp/39edb17b-3e42-494d-9b95-626c018367b8/6647_santeeteconomieduquebec_rpt.pdf, p. 8

[11] Ibid

[12] Statistique Canada, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, 13 janvier 2010. Repéré en ligne au http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/100113/dq100113a-fra.htm

[13] Statistique Canada, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, 13 janvier 2010. Repéré en ligne au http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/100113/dq100113a-fra.htm

Dans le monde
  • Dans un rapport publié en janvier 2015, l'OMS affirme que les cas d'obésité ont doublé depuis 1980[14].
  • L'OMS prévoit que, d'ici 2015, quelque 2,3 milliards d'adultes auront un surpoids et plus de 700 millions seront obèses[15].
  • Au niveau mondial, 10 % des hommes et 14 % des femmes adultes sont obèses[16].
  • Freiner la recrudescence de l'obésité et du diabète d'ici 2015 est l'une des cibles mondiales visée par l'OMS.
     

 

 

 

 

 

[14] Organisation mondiale de la santé (2014). Rapport 2014 sur la situation mondiale des maladies non transmissibles. Repéré en ligne le 16 février 2015 au http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/149294/1/WHO_NMH_NVI_15.1_fre.pdf

[15] Organisation mondiale de la Santé. Obésité et surpoids. Aide-mémoire n°311. Repéré en ligne au
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs311/fr/index.html

[16] Organisation mondiale de la Santé (2014). Rapport 2014 sur la situtation mondiale des maladies non transmissibles. Repéré en ligne le 16 février 2015 au http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/149294/1/WHO_NMH_NVI_15.1_fre.pdf

Les problèmes de poids sévères frappent maintenant dès la petite enfance, ce qui soulève des préoccupations importantes concernant les problèmes de santé et les maladies associées à un excédent de poids.

1 Organisation mondiale de la Santé (2003). Obésité : Prévention et prise en charge de l’épidémie mondiale. Série de rapports techniques (no 894).

2 Laurie K. Twells et collaborateurs (2014). Current and predicted prevalence of obesity in Canada: a trend analysis. Canadian Medical Association, 2(1), E18-E26. 

3 UNICEF (2013). Le bien-être des enfants dans les pays riches - Vue d'ensemble comparative. Bilan innocenti 11, Centre de recherche de l'UNICEF, Florence.