La Coalition Poids salue le pouvoir permettant le jeu libre dans les ruelles et rues résidentielles

La Coalition Poids se réjouit de l’adoption du projet de loi 122, qui modifie le Code de la sécurité routière et précise désormais les modalités permettant aux municipalités d’autoriser le jeu libre dans les ruelles et rues résidentielles. L’objectif poursuivi par une telle mesure est d’offrir davantage d’opportunités aux jeunes québécois d’être physiquement actifs au quotidien.

La Coalition Poids félicite les municipalités qui s’impliquent pour la santé et le bien-être des citoyens

La Coalition Poids profite de la Semaine de la municipalité pour souligner le travail de nombreuses municipalités québécoises, qui contribuent chaque jour à la santé et à la prévention de l’obésité et des maladies chroniques. Elle rappelle également qu’il est essentiel que le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire les soutienne concrètement dans leurs actions, pour permettre au gouvernement d’atteindre les ambitieux objectifs qu’il s’est fixés dans la Politique gouvernementale de prévention en santé.

Miser sur les environnements favorables pour de l’activité physique toute l’année !

À l’occasion de la Journée nationale du sport et de l’activité physique, la Coalition Poids rappelle l’importance de miser sur les environnements pour aider les Québécois à bouger toute l’année et à avoir du plaisir à le faire. Avec la Politique gouvernementale de prévention en santé, le gouvernement s’est engagé à mettre en place une série de mesures pour que le Québec devienne l’une des sociétés les plus en santé, mais le plan d’actions se fait attendre. Cette année, les dépenses budgétaires du ministère de la Santé et des Services sociaux ont encore augmenté et constituent plus de 50 % des dépenses du gouvernement.

L’école au cœur d’un mode de vie actif

La Coalition Poids est ravie du lancement de la Politique de l’activité physique, du sport et du loisir – Au Québec, on bouge ! Avec les taux de sédentarité ne cessant de croître, la condition physique des jeunes qui se détériore et la problématique du poids toujours aussi présente, cette politique était attendue depuis longtemps par les acteurs du milieu.